Le Corpus de connaissances en gestion de projet : Le guide PMBoK®

Publié par Romain Linsolas, le 24/06/2007, dans Valtech

Article paru dans la newsletter #15 – Septembre 2006

« Du débutant à l’expert, nombreux sont les ouvrages portant sur la gestion de projets. Certains sont plus attrayant que d’autres car la méthodologie décrite est simple à mettre en œuvre et permet de conduire efficacement et rapidement des petits projets. Cependant, un des processus de management de projet connus et reconnus internationalement est le guide PMBoK® (Project Management Body of Knowledge ou Guide du Référentiel des Connaissances en Gestion de Projet), qui est la norme proposée par le Project Management Institute (PMI) »

Qu’est-ce que le guide PMBoK ?

PMBoK est un référentiel de connaissances en gestion de projet qui décrit un ensemble de principes et de meilleures pratiques « traditionnelles » de gestion de projets applicables à la majorité des projets. Cela signifie que ces pratiques éprouvées ont fait office d’un consensus général sur leur valeur et utilité.
Le référentiel comprend également un glossaire complet qui définit la terminologie normalisée des principaux concepts de gestion de projets.
Comme tout référentiel, PMBoK – qui vise l’amélioration des pratiques de gestion de projet – contribuent au développement d’un vocabulaire et d’une culture commune, facilitant le dialogue et la collaboration, de même qu’à la prise de conscience de l’importance de l’apprentissage et de l’amélioration continue.

La structure du référentiel de connaissances

Le référentiel s’attache à 5 groupes de processus de gestion de projet (démarrage, planning, réalisation, contrôle et fin) et à 9 domaines de connaissances (coût du projet, qualité, etc.).
Comprenons-nous bien ! Les projets sont constitués de processus et un processus est une série d’actions exécutées par des personnes aboutissant à un résultat (i.e. identifier toutes les activités d’un projet pour éventuellement pouvoir produire un échéancier).
La figure ci-dessous nous montre l’importance en activité de chacun des processus durant la durée du projet ou d’une de ses phases :

nl15_pmbok_1.png

Remarquez que les groupes de processus sont des activités qui se chevauchent et qui nécessitent plus ou moins d’importance tout au long du projet : nous retrouvons, ici, l’esprit de la « discipline » au sens RUP (Rational Unified Process) où les activités dépassent le cadre des phases du projet.

Chaque groupe de processus comprend des processus élémentaires reliés entre eux par leurs données d’entrée et de sortie. Chacun de ces 39 processus est décrit de la même manière, à savoir :

  • Ses données d’entrée – documents ou éléments pouvant être documentés et sur lesquels portera une action;
  • Ses outils et méthodes – opérations appliquées aux données d’entrée pour produire les données de sortie;
  • Ses données de sortie – documents ou éléments pouvant être documentés et résultant du processus.

Le fait que la description des processus suive le même modèle permet une lecture plus aisée malgré la lourdeur de fait de tout référentiel méthodologique. Il doit être noté également que le guide PMBoK offre seulement une synthèse accessible pour l’ensemble des acteurs concernés par le management de projet, intégrant : les connaissances, les processus, les méthodes, les techniques, les outils et une terminologie commune.
Toutes méthodes et techniques préconisées devront faire office d’une recherche plus approfondie pour la mettre en œuvre.
Hormis cette notion de groupes de processus, les processus de gestion de projet se répartissent également en 9 ensembles de connaissances (ou disciplines).

Les disciplines de la gestion de projet

Chaque discipline décrit les pratiques de la gestion de projet en fonction des processus qui la compose. Pour illustrer le propos, la discipline de « gestion de la qualité du projet » définira les connaissances et pratiques liées à la planification de la qualité, à l’assurance qualité et au contrôle de la qualité.
Les 39 processus élémentaires de gestion de projet sont répartis dans les 9 disciplines comme suit :

nl15_pmbok_2.png

Le tableau suivant reprend les 9 ensembles de connaissances et les objectifs qui s’y rattachent :

DISCIPLINES OBJECTIFS
Gestion de l’intégration du projet Coordonner les diverses composantes du projet par l’élaboration d’un plan projet visant à guider la réalisation du projet et l’exécuter.
Gestion du contenu du projet Créer un produit de qualité en y consacrant la somme de travail voulue et contrôler les changements de contenu du projet.
Gestion des délais du projet Veiller à ce que le projet soit réalisé dans les délais prescrits.
Gestion des coûts du projet Veiller à ce que le projet soit réalisé dans les limites du budget alloué.
Gestion de la qualité du projet Veiller à ce que le produit réponde aux besoins.
Gestion des ressources humaines du projet Faire preuve d’un leadership de qualité pour assurer un travail d’équipe de qualité.
Gestion des communications du projet Diffuser une information de qualité sur le projet.
Gestion des risques du projet Déceler et contrôler les risques associés au projet.
Gestion des approvisionnements du projet Veiller à obtenir des services ou des produits de qualité.

Conclusion

Le guide PMBoK fournit une base pour les connaissances exigées pour être un chef de projet reconnu et compétent, mais ce n’est pas une méthodologie que vous pouvez utiliser pour gérer un projet directement. Par exemple, vous disposez d’informations, mais d’aucune procédure. Il y a des définitions, mais pas de modèles (templates) pour appliquer les processus.
Il faut le voir comme un livre généraliste qui s’applique à tous genre de gestion de projet, pas seulement pour le développement logiciel (l’aérospatiale, l’automobile, la construction, etc.) dont la lecture est quelquefois difficile mais appréhendable. Comme tout référentiel, rendre conforme sa gestion de projet à celle du PMBoK peut nécessiter beaucoup d’effort et une grande rigueur : le mot est lâché ! Allons-nous à l’encontre des principes des méthodes agiles qui dénigrent le respect des processus formel ?
Le PMBOK est un guide qui, à notre avis, n’est pas incompatible avec l’agilité : charge à ceux qui le mettent en œuvre d’être agile. PMBoK est une base de connaissances ; nous y prenons ce que nous pensons être bons pour notre projet et nous complétons ce qui manque.

Un mot sur le Project Management Institute

Fondé en 1969, le Project Management Institute est devenu la référence internationale en matière de gestion de projets et compte aujourd’hui plus de 100 000 membres dans plus de 150 pays. Association professionnelle à but non lucratif, le Project Management Institute publie plusieurs standards, dont le Project Management Body of Knowledge (PMBoK), qui aident les gestionnaires de projets à mieux encadrer leur pratique de gestion de projets et une certification en management de projet s’y référant, Project Management Professionals (PMP).

En plus du guide PMBoK que l’équipe tient à votre disposition, vous trouverez sur http://www.pmi.org toutes les rencontres thématiques organisées par le PMI, une bibliographie d’ouvrages et tout plein de bonnes choses pour les amateurs de processus, méthodes et de gestion de projet.

Thierry Girodet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.